• Prix réduit
enrenement CAPUCINE

ENRENEMENT "CAPUCINE", complet

ENRENEMENT "CAPUCINE", complet

131,25 € Économisez 25%
175,00 €
TTC en stock, livraison en 24 - 48 hrs

Cette nouveauté est un harnachement élévateur, tenseur de dos qui contribue en douceur à rassembler le cheval, le cadencer, et lui donner une position confortable qui musclera le dos, redressera le garrot et assied le cheval dans son travail.

Ce système unique à poulies permet de rendre l’action manuelle du cavalier plus douce à la bouche du cheval, et à la fois plus centrée sur la zone du garrot afin d’offrir au cheval un confort de travail qui le mène naturellement  à se cadencer, et à s’asseoir.

Cet enrênement constitué de cordelettes , poulies et d’un collier de chasse élastique peut être utilisé sous deux formes : en travail monté, ou au travail en longe.

UTILISER UNE EMBOUCHURE MOINS DURE QUE CELLE UTILISEE HABITUELLEMENT

 

 

Quantité

L’enrênement Capucine s’utilise comme des rênes allemandes en mode monté, son utilisation est simple et à la portée d’un cavalier amateur. Les cordelettes sont attachées au collier de chasse élastique, elles coulissent ensuite par deux poulies successives, une première attachée au quartier de la selle, une seconde attachée aux alliances sur les côtés de la sangle. Elles reviennent ensuite par le mors en rênes.

C’est  pour le cavalier un gain de temps considérable dans son travail pour asseoir le cheval et travailler rassemblé, que ce soit pour cadencer l’entraînement obstacle ou permettre un travail sur le plat plus confortable et des résultats fructueux dans la décontraction.

L’enrênement Capucine est aussi unique car il ne nécessite aucun réglage pointu, s’adapte à toutes les tailles et morphologies de chevaux et poneys.

Au travail à la longe, bien que fixe, cet enrênement permet par le biais de l’élastique et des poulies qui relient les cordelettes une grande mobilité d’exercice pour le cheval. Le cheval s’auto-régule dans sa position en cherchant le confort d’exécution, il se muscle en douceur et redresse son garrot. Les cordelettes sont reliées au surfaix de travail au lieu d’être dans les mains du cavalier. En outre, le système permet une grande mobilité latérale qui facilite le travail de longe sur le cercle. Aucun réglage n’est nécessaire alors pour les changements de mains en longe, sauf par choix délibéré afin d’accentuer un travail de pli particulier    

 

 

 

capucine

Références spécifiques